La Fédération des Entreprises du BTP du Département du Rhône est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Unis, combatifs et solidaires Pour nous rejoindre, retrouvez-nous sur btprhone.fr et contactez Sacha Miljevic au 06.71.37.79.42

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

ACTUALITES

Rénovation des façades lyonnaisesLes façadiers de BTP Rhône à l’origine d’une charte des bonnes pratiques

Le 20 février 2012
Le ravalement posant souvent problème à Lyon, les façadiers de BTP Rhône ont initié un groupe de travail intégrant toutes les parties prenantes. Avec un résultat probant : la finalisation d’un guide technique qui fait l’unanimité.

Jusqu‘à ces dernières années, à Lyon, particulièrement dans les quartiers historiques, les travaux de ravalement de façades étaient souvent l’objet de controverses sur le mode opératoire (préconisations, délais…) ; d’où des difficultés dont pâtissaient au premier chef les entreprises de Bâtiment.

En 2007, pour pallier ce problème, Michèle Roche-Garin, alors présidente de la chambre professionnelle des peintres de la fédération BTP Rhône, initiait un groupe de travail réunissant l’ensemble des parties prenantes lyonnaises.

Ainsi, façadiers, maçons, syndics, architectes et ingénieurs des Bâtiments de France (STAP69), économistes, architectes, bureaux d’études et Ville de Lyon se sont régulièrement réunis en séance de travail pour mettre au point un guide de principes généraux de ravalement, recensant les solutions techniques durables par type de bâti.

 

            « Cette charte constitue une avancée majeure »

Cette démarche constructive vient d’aboutir avec la signature, le 20 janvier dernier, par l’ensemble des protagonistes, d’une charte contenant des éléments techniques (*) à mettre en œuvre selon les pathologies récurrentes qui ont été identifiées sur Lyon (Cf. nos précédentes éditions).

« Pour nous entrepreneurs, cette charte constitue une avancée majeure. Elle permettra d’optimiser le mode opératoire, de cadrer les pratiques et de gagner en efficacité, notamment en matière d’instruction des dossiers… Car notre problématique est aussi économique ! », soulignait à cette occasion Michèle Roche-Garin, avant de remercier chacun des signataires « pour son investissement dans ce travail ».

 

(*) Ces éléments techniques ont été préalablement soumis aux fabricants pour avis technique et aux intermédiaires pour avis juridique


Le 20 février 2012