La Fédération des Entreprises du BTP du Département du Rhône est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Unis, combatifs et solidaires Pour nous rejoindre, retrouvez-nous sur btprhone.fr et contactez Sacha Miljevic au 06.71.37.79.42

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

ACTUALITES

Un logiciel innovant imaginé par Eric BOUVARD

Le 30 janvier 2019
INTER VENIR, POUR OPTIMISER L’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE

Depuis le salon Be Positive, le PDG de l’entreprise Bouvard lance sur le marché un outil numérique utilisable sur PC (Intranet) et sur Smartphone (application). Il permet au dirigeant comme aux salariés d’être instantanément en prise directe avec tous les dossiers de l’entreprise.

« J’ai un problème chez le client X. Qu’est-ce que je fais ? », interroge un compagnon. Et ce dernier de décrire le problème au chef de travaux ou au dirigeant sans parfois bien se faire comprendre. D’où un risque d’erreur, et, souvent, une perte de temps avec un retour à l’entreprise préalable à la mise en œuvre d’une solution chez le client.
Une situation assez classique, dans le BTP, mais aussi, plus largement, dans le secteur des services ; en fait, dans toutes les entreprises qui interviennent chez leurs clients.
Quel dirigeant n’a pas alors rêvé d’avoir à sa disposition un outil utilisable aisément tant par le collaborateur que par lui-même, permettant à l’un et à l’autre d’avoir directement accès à la totalité du dossier concerné, et ainsi, de trouver aussitôt une solution réalisable sur site.
Voilà comment Eric Bouvard, PDG de l’entreprise éponyme (Cf. "Carte de visite") et adhérent de la Fédération, en est venu à imaginer INTER VENIR, un outil numérique interne à l’entreprise. Interview.
 
Quel est l’objectif de l’outil INTER VENIR ?
Eric Bouvard (E. B.) : Il améliore la communication interne, entre les salariés et le siège, entre les différents services, l’encadrement et l’administration, par exemple. Il optimise aussi l’organisation de l’entreprise en donnant à tous un accès immédiat à de nombreuses informations, dont la nature peut varier en fonction du niveau de responsabilité de chacun.
 
Quelles informations sont ainsi partagées ?
E. B. : Le planning, les bons d’intervention, les photos des chantiers, les devis, l’historique des interventions, l’archivage des échanges avec les clients…
 
Quels avantages procurent votre logiciel ?
E. B. : Surtout, un gain de temps et un moindre risque d’erreur. INTER VENIR facilite la réalisation de bons de commandes précis, l’archivage et l’envoi de documents. Il permet le traitement des photos techniques et leur acheminement instantané vers les clients, ou vers le chef des travaux pour régler un problème urgent. Notre logiciel organise le suivi horaire des interventions ; il donne ainsi accès à la mesure du temps de main d’œuvre, essentiel dans nos métiers.
 
Comment avez-vous finalisé INTER VENIR ?
E. B. : Ma formation initiale comportait un volet informatique. Dès mon arrivée dans l’entreprise familiale, en 1997, j’ai proposé à mon père [Jean Bouvard] de développer un produit numérique permettant de gérer les bons d’intervention. Nous l’avons utilisé 10 ans. Puis, pendant 3-4 ans, j’ai cherché une solution de remplacement ; mais les produits trouvés manquaient souvent de cohérence "métier". En 2008, j’ai alors réécrit un logiciel, auquel j’ai régulièrement agrégé de nouveaux modules avec la complicité d’un développeur. Lorsque ce dernier s’est associé à un éditeur de logiciel, nous avons créé la structure BE-LOGIK et lancé la conception d’INTER VENIR.
 
Quels marchés visez-vous ?
E. B. : Celui des TPE-PME. Nous avons conçu un logiciel dont le prix et la mise en œuvre soient acceptables pour les petites et moyennes entreprises. Tout a été calculé pour que le gain d’une heure de main d’œuvre par mois rende largement bénéficiaire notre solution numérique.
 


Le 30 janvier 2019